Speech-Language Pathologists

WHAT IS A SPEECH-LANGUAGE PATHOLOGIST?

The Audiology and Speech-Language Pathology Act, 1991 (ASLPA) provides a description of the scope of practice for speech-language pathology in Ontario as follows: The practice of speech-language pathology is the assessment of speech and language functions and the treatment and prevention of speech and language dysfunctions or disorders to develop, maintain, rehabilitate or augment oral motor or communicative functions.

Speech-language pathologists are concerned with the identification, assessment, treatment and (re)habilitation and prevention of communication and/or swallowing disorders in children and adults. SLP’s scope of clinical practice includes the provision of assessment, treatment and consultation services for:

  • Language delay and disorders
  • Speech delays and disorders including apraxia, dysarthria, developmental articulation/phonology and motor speech impairment not otherwise specified
  • Communication disorders related to autism, developmental delays, learning disabilities, stroke, head injuries, cognitive disorders, hearing impairment and progressive neurological diseases
  • Literacy
  • Written communication
  • Swallowing disorders
  • Voice and resonance disorders
  • Stuttering
  • Alternative and augmentative communication needs
  • Psychogenic communication and swallowing disorders
  • Structural anomalies of speech and voice mechanisms

Speech-language pathologists are also authorized by the HCCA, 1996 to be evaluators of capacity to consent to treatment, admission to care facilities and personal assistance service.

Speech-language pathologists also provide education and counseling services for people experiencing communication and/or swallowing difficulties. They work closely with other professionals, sometimes as part of a multidisciplinary team, in providing a coordinated program of care.

WHERE DO SPEECH-LANGUAGE PATHOLOGISTS WORK?

Speech-language pathologists work in a variety of health and educational settings, including, but not limited to:

  • Children's Treatment Centres
  • Preschool settings/daycares
  • Public Health Units
  • Community Health Centres
  • Schools
  • In schools through Community Care Access Centres (CCAC)
  • Hospitals
  • Rehab centres
  • Specialized out-patient clinics
  • In the home through CCAC
  • Long Term Care
  • Facilities for developmentally and/or physically challenged individuals.
  • Resource Centres
  • Community Groups
  • Private Practice

Some speech language pathologists work one to one with children or adults, others see children or adults in groups. Some speech language pathologists work in specialized clinics for example with people who need a computer device to help them communicate.  This is known as Augmentative and Alternative Communication (AAC), and these devices are available through AAC clinics.

DO I NEED A REFERRAL FROM MY FAMILY DOCTOR?

No, speech-language pathologists are regulated by the Regulated Health Professions Act which was designed to give patients/clients access to health care professions of their choice. Speech-language pathologists practice independently within their scope of practice.
However, if you or a loved one is in a hospital, you will need a ‘Physician’s Order’ for Speech Language Pathology (Public Hospitals Act).

WILL I HAVE TO PAY FOR SPEECH-LANGUAGE PATHOLOGY SERVICES?

It is best to inquire about fees for service when you book your first appointment with a speech-language pathologist. Many speech-language pathology services are funded by government programs for example Pre School Speech and Language Programs, School Board Speech Language Pathology and services in hospitals. 

Other settings may require you to pay a fee for service. If you have third party health insurance policies at your work, look to see if Speech Language pathology is covered. Speech-language pathologists are expected to provide clients with their schedule of fees at the outset and discuss which services will be provided to their clients.

SUMMARY

If you have concerns about your child's, a family member's or your own speech, or communication problems contact a speech-language pathologist in your community. CASLPO can help you to find a speech-language pathologist in your geographic area.

  1. Go to the Public Register of Members on CASLPO’s website
  2. Contact CASLPO Telephone: 416 975 5347 Toll Free: 800 993 9459

ADDITIONAL INFORMATION

For additional information, please visit the following pages:

 


Orthophonistes

Qu’est-ce qu’un orthophoniste?

La Loi de 1991 sur les audiologistes et les orthophonistes décrit comme suit le champ de pratique des orthophonistes en Ontario : « L’exercice de la profession d’orthophoniste consiste dans l’évaluation des fonctions de la parole et du langage, ainsi que dans le traitement et la prévention des troubles ou perturbations de la parole et du langage en vue de développer, de maintenir, de restaurer ou d’accroître les fonctions orale motrice et de communication. »

Le travail de l’orthophoniste consiste à prévenir, à identifier, à évaluer et à traiter les troubles de communication et de déglutition chez les enfants et les adultes ainsi qu’à utiliser des méthodes d’adaptation et de rééducation des fonctions. Le champ d’exercice clinique de l’orthophoniste comprend les services d’évaluation, de traitement et de consultation pour :

  • les troubles ou retards de développement du langage;
  • les troubles ou retards de développement de la parole, y compris l’apraxie, la dysarthrie, les troubles articulatoires et phonologiques et les troubles moteurs de la parole non spécifiques;
  • les troubles de la communication liés à l’autisme, aux retards de développement, aux troubles d’apprentissage, à un accident vasculaire cérébral, aux traumatismes crâniens, aux troubles cognitifs, aux troubles de l’audition et aux maladies neurologiques progressives;
  • l’alphabétisation;
  • la communication écrite;
  • les problèmes à avaler;
  • les troubles de la voix et de la résonance;
  • le bégaiement;
  • les besoins d’aide et de suppléance à la communication;
  • les troubles psychogènes de communication et de déglutition;
  • les anomalies structurales du mécanisme de la voix et de la parole.

En vertu de la Loi de 1996 sur le consentement aux soins de santé, l’orthophoniste est autorisé à évaluer la capacité d’une personne de prendre des décisions concernant le traitement et l’admission à des établissements de soins ou à l’égard d’un service d’aide personnelle.

L’orthophoniste fournit également de l’information et des conseils aux personnes qui ont des troubles de communication ou de déglutition. Il travaille de près avec d’autres professionnels, parfois au sein d’une équipe multidisciplinaire, afin d’offrir un plan de soins coordonné.

OÙ TRAVAILLE L’ORTHOPHONISTE?

L’orthophoniste travaille dans des milieux scolaires et de santé variés, notamment :

  • les centres de traitement pour enfants;
  • les centres préscolaires et garderies;
  • les bureaux de santé publique;
  • les centres de santé communautaire;
  • les écoles;
  • le milieu scolaire par l’entremise des centres d’accès aux soins communautaires (CASC);
  • les hôpitaux;
  • les centres de réadaptation;
  • les cliniques externes spécialisées;
  • à domicile par l’entremise des CASC;
  • les établissements de soins de longue durée;
  • les centres pour personnes ayant un retard de développement ou une déficience physique;
  • les centres de ressources;
  • les groupes communautaires;
  • les cabinets privés.

L’orthophoniste peut travailler face à face ou en groupe avec l’enfant ou l’adulte. Certains travaillent dans des cliniques spécialisées, par exemple auprès de personnes qui ont besoin d’un appareil ou d’un dispositif technique pour les aider à communiquer. On parle alors d’aide de suppléance à la communication et ces aides sont disponibles dans des cliniques de suppléance à la communication.

EST-CE QUE J’AI BESOIN D’UNE RECOMMANDATION DE MON MÉDECIN DE FAMILLE POUR VOIR UN ORTHOPHONISTE?

Non. L’orthophoniste est réglementé en vertu de la Loi sur les professions de la santé réglementées. Cette loi a été adoptée dans le but notamment de donner aux patients et aux clients accès aux services des professionnels de la santé de leur choix. L’orthophoniste exerce sa profession de façon autonome dans les limites de son champ de pratique.
Lors d’une hospitalisation toutefois, il faut une ordonnance du médecin pour obtenir les services d’un orthophoniste (Loi sur les hôpitaux publics).

EST-CE QUE JE DEVRAI PAYER LES SERVICES DE L’ORTHOPHONISTE?

Il est préférable de s’informer au sujet des frais au moment de prendre le premier rendez-vous avec l’orthophoniste. Beaucoup de services d’orthophonie sont financés par des programmes gouvernementaux, par exemple, les programmes préscolaires d’orthophonie, les services scolaires d’orthophonie ainsi que les services offerts dans les hôpitaux.
Dans d’autres milieux, il faut parfois payer soi-même les services d’orthophonie. Si vous avez une assurance médicale au travail, vérifiez si elle couvre les services d’orthophonie. L’orthophoniste est censé fournir son barème de tarifs aux clients dès le début et discuter des services qu’il fournira au client.

RÉSUMÉ

Si vous vous inquiétez au sujet de vos problèmes de communication ou de la parole ou de ceux de votre enfant ou d’un proche, communiquez avec un orthophoniste dans votre communauté. L’Ordre des audiologistes et des orthophonistes de l’Ontario peut vous aider à trouver un orthophoniste dans votre région.

  1. Consultez le tableau public des membres dans le site Web de l’Ordre;
  2. Communiquez avec l’Ordre au 416-975-5347 ou au numéro sans frais 1 800 993 9459.
This website is intended to provide information to the public and members.  Should there be differences in documentation previously distributed to CASLPO members, it is up to the member to source the latest version posted on the CASLPO website.